La régénération, la vie dans les sols: comment la rétablir et lui donner de la puissance ?

Avec une simple bêche, on va remarquer les signes de vie comme la présence des vers de terre, un sol meuble, spongieux, aéré, humide et qui sent bon.

On a d’autre signes, comme sa capacité à absorber et restituer de l’eau.


L’odeur de la terre

En sous bois, la terre a une odeur qui porte son nom, c’est-à-dire de sous-bois. Toutes les forêts n’ont pas la même odeur, et donc il n’y a pas la même qualité de forêt partout. En observant les différentes forêts, nous avons pu constater des écarts de volume et de type de vie microbienne.

Si votre terre n’a plus d’odeur, c’est qu’il n’y a plus de vie microbienne. Vous pouvez également le constater quand la terre devient dure, qu’elle n’absorbe le plus l’eau et qu’elle ne restitue plus non plus.

Si votre terre a une odeur de putréfaction, le volume de vie peut être important, mais elle est affectée par un type de vie la dégradant et l’intoxiquant. Ce type de vie n’aide en rien la terre dans sa fertilité.



Pour cela, nous avons constitué un radar de vie microbienne, qui a son importance dans le type de vie microbienne.

Micro-organismes de régénération des sols: c’est typiquement, ce que l’on retrouve dans les forêts fertile, là où la terre est meuble, quelle sent bon, quelle absorbe l’eau, et la restitue en quantité.

Micro-organismes de régénération des plantes : c’est typiquement, la présence d’azobactères, mycorhizes ou de toutes les bactéries et champignons, complices qui permettent de capter de l’azote ou bien aider la plante dans sa protection fongique et insecte.

Micro-organismes Detox: en utilisant des intrants non adaptés aux sols, la nature a tendance à vouloir se rééquilibrer, et il apparaît ainsi des micro-organismes qui sont là pour détoxifier le sol. Cette apparition est liée à l’emploi intense d’engrais dits de matière organique (origine animale), ou bien, lorsque certains intrants comportent des des métaux lourds, etc. Même si cela part d’une bonne intention de nourrir les plantes, ces intrants demandent au sol beaucoup d’énergie, et également occupent l’espace qui empêche les micro-organismes de régénération de se développer et se propager.

Micro-organismes de dégradation des sols : typiquement leur volume augmente avec la l’augmentation de Redox. Les conséquences sont bien connues : baisse d’oxygénation, les sols deviennent dures, difficile à travailler, ne retiennent plus l’eau, s’érodent et le taux de matière organique baisse.

Les micro-organismes de dégradation des plantes : ce sont typiquement des bactéries et champignons pathogènes et aussi des insectes comme les nématodes et les taupins. Leur présence augmente avec l’oxydation, et la salinité.



Comment inverser cette tendance: nous avons mis au point un produit pour les sols et un pour les plantes.

En l’espace de 1 à 3 mois, selon les doses appliquées et leur fréquence, ils inversent cette tendance.


Ce changement se voit en conséquence sur vos sols à la fois dans leur couleur, leur propriété physique, physico-chimique et sur l’aspect sain de vos cultures.



Plus d'info sur nos analyses : https://www.upness.fr/analyse-de-sol


0 views0 comments